Les musées de la Ville de Liège

Département des arts décoratifs

 

Héritier de l’ancien Musée d’Archéologie et d’Arts décoratifs, le département d’arts décoratifs déploie une importante collection d’objets et de mobilier particulièrement riche et éclectique. Elle est le fruit d’importantes donations (Moxhon, Bronckart-Grandjean, Henrijean-Hennet…) et de dépôt(s) de l’État (je ne sais pas s’il y a eu plusieurs dépôts de l’État). (Je ne mentionne plus les fouilles car j’ai l’impression que c’est plus du domaine du dpt archéo).

Quelques chefs-d’œuvre de l’art mosan du XIIe siècle, tels la Vierge de Dom Rupert et le Tympan d’Apollon, côtoient un ensemble important de fragments de retables brabançons du XVIe siècle. Les sculptures comptent parmi elles de belles réalisations façonnées par les illustres Jean Del Cour, Jean Varin, Guillaume Evrard et Arnold de Hontoire.

La collection d’orfèvrerie, une des plus riches, compte des pièces magistrales dont la Croix de Kemexhe (milieu du XIIe siècle), la Coupe Oranus (1564) et la Cafetière torse réalisée par Jean-Adrien Grosse (1763) sont de dignes représentants.

Les œuvres en faïence et porcelaine, quant à elles, comptent quelques belles réalisations chinoises, italiennes, allemandes, anglaises, hollandaises (Delft), françaises (Sèvres), et belges (Liège, Andenne, Tournai, Bruxelles).

La donation du Baron et de la Baronne François Duesberg, présentée dans les salons d'apparat de l'hôtel Hayme de Bomal, comporte une collection unique d'objets liés à l'art du temps et de la table. Elle est essentiellement composée de pendules de l'époque Louis XVI à la Restauration, ainsi que de l'époque napoléonienne.

Enfin, l’importante collection de mobilier s’étend de l’époque gothique (lambris, volets, coffres) jusqu’à des ensembles de style l’Art nouveau (Gustave Serrurier-Bovy).


 

<< Département d'archéologie

Département d’Art religieux et d’Art mosan >>