Les musées de la Ville de Liège

Essai d'un petit dictionnaire de Houillère

Essai d’un petit dictionnaire de houillère, Georges d’Adseux, 1802 Manuscrit transcrit et présenté par Emmanuèle Imhauser (Bibliothèque Ulysse Capitaine)
 

Au Pays de Liège, à la fin du XVIIIe siècle, l’exploitation de la houille, avec son extension considérable, l’importance et le nombre de controverse qu’elle fit naître, contribua fortement au développement des affaires judiciaires : ventes ou locations de terrains, héritages, accidents, contestations et litiges, toutes ces questions se règlent de plus en plus souvent devant les tribunaux, régulièrement dépassés par le jargon utilisé en cette matière par les contrevenants. C’est dans ce contexte que Georges d’Adseux, juriste consulte à la Cour de Justice de Herstal, rédige en 1802 son « Petit dictionnaire de houillère ».
Comme il le précise lui-même, ce travail (beaucoup plus concis et accessible que celui de son prédécesseur, Guillaume de Louvrex) a pour objectif « de mieux faire comprendre le vocabulaire employé dans ce domaine très spécialisé, dont la nomenclature, souvent issue de patois régionaux, reste souvent incompréhensible aux magistrats ».
 

Ce manuscrit, témoin des conditions et de l’organisation du travail dans les houillères ainsi que de l‘importance de l’activité charbonnière liégeoise à cette époque, fait partie des Fonds patrimoniaux de la Ville de Liège. Il est conservé à la Bibliothèque Ulysse Capitaine sous la cote M5 371.

Georges d'Adseux
Texte présenté, transcrit par Emmanuèle Imhauser
Ville de liège : Bibliothèque Ulysse Capitaine, 2015. 88 p. : ill. en couleurs ; 30 cm.
20€